chaperon rouge la plume etincelle human reflex

Ouille ! Retoucher une photographie peut être une opération délicate… Pourquoi retouche-t-on nos photographies ? Dans quel contexte faut-il le faire ? Doit-on réellement les retoucher ? C’est parti pour vous livrer ma vision du sujet !  🤓  🧐

Le premier point à mentionner est celui du besoin. Dans un cadre professionnel, il est nécessaire de répondre à la demande du client. Quels sont ses objectifs ? Quel usage des photos va-t-il mettre en place ?
Je prends ici l’exemple du spectacle d’Improdanse, que j’ai couvert en décembre 2018. Dans le milieu artistique, sont à mettre en valeur la technique, mais aussi et surtout l’intention, l’émotion.
L’objectif pour la structure étant de valoriser au mieux son métier, c’est-à-dire son savoir faire en tant qu’artiste, l’action prioritaire de retouche revient à mettre en avant le sujet. C’est donc sur les danseuses que toute l’attention va se focaliser.

Mettre en avant le sujet par rapport à qui,  par rapport à quoi ? Vient alors le second point de vigilance : l’environnement. Dessert-il ou sert-il l’objectif initial ?
Le contexte et l’environnement sont souvent des éléments invariables. En tant que photographe, et notamment dans des événements extérieurs, il n’est pas toujours possible de contrôler le décor, voire de le mettre en scène. C’est là que la retouche devient importante ! Dans cet exemple, la porte qui donne sur les coulisses, la structure métallique ainsi que le projecteur, sont autant d’éléments non nécessaires. Ils ne sont pas l’objet même de la prise de vue, pouvant même être jugés “indésirables” pour notre photo. En effet, l’attention n’est-elle pas déviée des danseuses, même légèrement ?

La retouche photo est donc d’après moi un outil, très efficace grâce aux différents logiciels existants, mais un outil spécifique qui doit rester dans le cadre de l’étape “post-production”.

Ce n’est pas la retouche qui fait la photo !

C’est bien selon moi l’œil du photographe, son cadrage, sa lecture des émotions qui sont au cœur de sa démarche. La retouche vient donc en complément, pour réduire les imperfections techniques (distorsion ou aberration chromatique par exemple) mais aussi pour gommer des détails qui ne peuvent être contournés lors de la prise de vue. Elle doit être utilisée avec mesure, en ayant toujours à l’esprit que l’objectif est d’en valoriser les sujets selon les besoins du commanditaire. Elle ne doit en aucun cas transformer le message véhiculé, ni dénaturer l’essence même du moment vécu.

Exit donc pour moi les petites fleurs rajoutées ou la note de musique ! 😱  🤢  🤩